Manuel Valls, la valse des abus continue…

le confort ...

le confort …

Après Mme Agnès Saal, qui a usé de sa position pour dépenser des fonds publics de manière abusive, voilà que notre si strict ministre de l’intérieur s’y met aussi. Mme Saal avait provoqué l’ire populaire et motivé plus de 87.000 personnes à demander son éviction par le biais d’une pétition publiée sur Change.org en raison d’une facture de taxis assez vertigineuse, laquelle comportait aussi des trajets pour le compte de sa famille.

Maintenant, c’est le ministre de l’intérieur, un modèle de rigueur et de sévérité, qui dérape. Tellement qu’il a offusqué notoirement la population. Le transport de ses enfants pour un événement sportif dans un avion officiel, c’est une pratique détestable et, pour tout dire, imbécile en ces temps de crise et de tension.

Monsieur fait ensuite amende honorable, mais ses contradictions sont lourdes de sens. Il affirme que le transport de ses enfants n’a pas engendré de cout supplémentaire, mais il déclare dans le même temps qu’il va procéder au remboursement de 2.500 euros au titre du cout de transport de ses enfants. Alors, ça a couté ou ça n’a pas couté ? Faudrait savoir !

Quant à l’emploi d’un Falcon officiel pour aller voir un jeu de baballe à l’étranger, je croyais que ça faisait partie des loisirs… Entre 15.000 et 20.000 euros claqués pour aller voir un match, ça c’est de la bonne gestion ! On se fait gentiment « enfumer » par des prétextes fallacieux, comme des supposées réunions avec des représentants de l’UEFA. A ce titre, M. Braillard – le mal nommé – ferait mieux de fermer sa gue**… euuhh son clapet ; il joue très mal du pipeau. D’autant que le ministre en cause, au lieu d’embrayer sur ces supposés temps de travail, s’enflamme à propos de sa passion affirmée pour le sport (oui, pour lui, le foot c’est un sport…).

Je suis content de voir que « la passion », comme il dit, peut être financée par l’Etat ; Je vais de ce pas lui soumettre mon envie de me remettre à la compétition moto ! Je suis même prêt à piloter une moto peinte en bleu-blanc-rouge et à porter une combi marquée « République Française » !!!

Tout cela manque vraiment de dignité. A une autre époque, on aurait démissionné pour moins que ça. Décidément, tout fout le camp.

 

Solmiac management |
Auriane & Pierre-Emmanuel |
Carnet de bord |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Leepbmvtevdid
| Vivi67150
| Warlikeobjectio0