Encore des radars ! (comme s’il en manquait…)

J’ai appris très récemment que, faute de trouver un modèle à homologuer rapidement, notre cher (très, très cher…) gouvernement a trouvé une alternative afin de disposer de « radars de chantiers ».

Ils viennent de chez nos voisins teutons (amateurs de lourdes et rapides berlines, dotés d’autoroutes rapides). Appareils mobiles multirôles et très versatiles, ils sont capables de surveiller plusieurs files à la fois tout en distinguant les différents types de véhicules et ce dans les deux sens de circulation.  C’est rassurant de savoir que le must de la technologie allemande se met au service de la « Sécurité Routière ».

Ceci étant dit, il y a quand même un détail non négligeable : chacun de ces nouveaux radars coute la bagatelle de 11 années de SMIC brut.

Oui, vous avez bien lu, l’Etat français dépense pour UN SEUL radar de quoi financer le salaire brut d’un ouvrier non qualifié pendant ONZE ans. Comme c’est une brassée de 20 qui va être achetée, ça nous fait 220 années de SMIC qui vont partir dans l’achat de ces instruments de flicage absolu. Vu le tarif unitaire, on peut se douter que les couts de maintenance seront à l’échelle de l’investissement initial. Ca fera toujours plaisir aux demandeurs d’emploi de l’apprendre, eux qui ont au mieux 2 ans d’indemnisation avant de passer au régime sec…

Messieurs Doppler et Fizeau doivent se retourner dans leur tombe d’écoeurement.

 

radars nouveaux 1         radars nouveaux 2


Archive pour 21 mai, 2015

Encore des radars ! (comme s’il en manquait…)

J’ai appris très récemment que, faute de trouver un modèle à homologuer rapidement, notre cher (très, très cher…) gouvernement a trouvé une alternative afin de disposer de « radars de chantiers ».

Ils viennent de chez nos voisins teutons (amateurs de lourdes et rapides berlines, dotés d’autoroutes rapides). Appareils mobiles multirôles et très versatiles, ils sont capables de surveiller plusieurs files à la fois tout en distinguant les différents types de véhicules et ce dans les deux sens de circulation.  C’est rassurant de savoir que le must de la technologie allemande se met au service de la « Sécurité Routière ».

Ceci étant dit, il y a quand même un détail non négligeable : chacun de ces nouveaux radars coute la bagatelle de 11 années de SMIC brut.

Oui, vous avez bien lu, l’Etat français dépense pour UN SEUL radar de quoi financer le salaire brut d’un ouvrier non qualifié pendant ONZE ans. Comme c’est une brassée de 20 qui va être achetée, ça nous fait 220 années de SMIC qui vont partir dans l’achat de ces instruments de flicage absolu. Vu le tarif unitaire, on peut se douter que les couts de maintenance seront à l’échelle de l’investissement initial. Ca fera toujours plaisir aux demandeurs d’emploi de l’apprendre, eux qui ont au mieux 2 ans d’indemnisation avant de passer au régime sec…

Messieurs Doppler et Fizeau doivent se retourner dans leur tombe d’écoeurement.

 

radars nouveaux 1         radars nouveaux 2

Solmiac management |
Auriane & Pierre-Emmanuel |
Carnet de bord |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Leepbmvtevdid
| Vivi67150
| Warlikeobjectio0