Loi Renseignement – 486 députés félons

Oui, j’ose le dire. Les 486 députés qui ont voté « pour » cette loi infâme, indigne et clairement anti-démocratique sont des idiots doublés de traitres.

Idiots, je suis encore gentil en disant cela. Etaient-ils simplement des « idiots », ceux qui ont laissé Pétain prendre les pires décisions quand il a fallu faire face au nazisme ? Certes non. Ce sont à double titre des imbéciles, parce qu’ils auront donné le bâton pour se faire battre ; eux aussi, un jour, auront à découdre avec les effets de cette loi scélérate, n’en doutons pas. Il sera temps alors de leur rappeler le stupide choix qu’ils viennent de faire.

Traitres, oui, quand ils oublient qu’ils sont les serviteurs de la Nation, de la société civile, en somme de l’ensemble des citoyens. Ils se sont donc opposés aux diverses alertes qui leur ont été pourtant vivement communiqués. Malgré les arguments en faveur de la défense de la vie privée, des droits fondamentaux de l’individu, de nos acquis constitutionnels, contre les abus de la politique répressive, contre l’aveuglement et la soumission causés par la – supposée – lutte contre le terrorisme, ils ont choisi de faire passer une loi qui pourrit nos institutions. Ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient. Et il s’agit bien d’un acte parfaitement déloyal envers la population dont ces gens sont normalement les ministres (en latin : ceux qui servent, qui sont au service de).

Un exemple de la situation absurde dans laquelle nous nous trouvons, c’est que Valls est allé jusqu’à dénoncer tous les mouvements de citoyens qui marquaient leur opposition à ce texte délétère ; en quelque sorte, le citoyen ne devrait pas se mêler de la gouvernance qu’on choisit à sa place…. Edifiant. En passant, Valls sera donc bien à désigner comme l’ennemi n° 1 de la liberté et de la souveraineté. Il faudra savoir s’en souvenir.

Hélas, il est à prévoir que les sénateurs ne se distingueront guère. Le combat n’est pas fini mais il est terrible, tant par les efforts à déployer que par son enjeu. Pour ce faire, un minimum est de manifester son opposition. Signature de la pétition en copiant ou en cliquant sur ce lien :  https://www.change.org/p/retirez-le-pjlrenseignement-le-big-brother-fran%C3%A7ais-stoploirenseignement

Le législateur a été bien violent depuis les années 2000. Sauvons ce qui reste à sauver.

 


Répondre

Solmiac management |
Auriane & Pierre-Emmanuel |
Carnet de bord |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Leepbmvtevdid
| Vivi67150
| Warlikeobjectio0